A La Une » Faits Divers » Accident » Demi-tour mortel sur l’A6 : le conducteur avait 2,29 g d’alcool

Accident



Demi-tour mortel sur l’A6 : le conducteur avait 2,29 g d’alcool

jeudi 30 avril 2015 à 7 h 57 min | Aucune réaction

L’homme au volant de la Peugeot 407 qui a causé la mort de deux personnes jeudi soir en roulant à contresens sur l’autoroute A6 près de Charnay-lès-Mâcon avait 2,29 g par litre d’alcool dans le sang.

Poologainthiran Rajeevekrishovan, un sri-lankais de 30 ans domicilié à Vaux-en-Velin, est toujours dans un état grave. Il a été transféré à l’hôpital Lyon-Sud. Compte tenu de son état de santé, il ne peut toujours pas être entendu.

Le jeudi 23 avril à 23h30, une Peugeot 407 et un Renault Kangoo se sont percutés de plein fouet sur l’autoroute A6, à hauteur de Charnay-lès-Mâcon (Saône-et-Loire). Sous la violence du choc, le passager du premier véhicule a été éjecté. Il n’a pas survécu. D’après les résultats d’analyses, il avait 1,73 gramme d’alcool par litre de sang.

Le conducteur de l’utilitaire qui arrivait en face du chauffard est mort sur le coup. Cet homme, propriétaire de plusieurs restaurants Kebab, n’était pas assuré. Le sri-lankais à l’origine de l’accident, fortement alcoolisé, est grièvement blessé.

Selon des témoins, le conducteur de la 407 se serait arrêté au milieu de l’autoroute, puis aurait uriné contre une glissière avant de reprendre le volant. Il aurait ensuite réalisé de nombreuses embardées et aurait volontairement fait demi-tour à plusieurs reprises.

Ce comportement dangereux avait été signalé à la gendarmerie une vingtaine de minutes avant le drame. Il semblerait, d’après certains éléments, que le dispositif du poste de commandement d’APRR n’ait pas fonctionné correctement. L’enregistrement des caméras de vidéosurveillance n’aurait pas été enclenché.

Le parquet de Mâcon a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances précises de ce rodéo mortel. Les gendarmes du peloton motorisé de Charnay sont chargés des investigations.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + neuf =









Connexion