A La Une » Justice » Clermont-Ferrand : une ado séquestrée et battue par 3 filles

Justice



Clermont-Ferrand : une ado séquestrée et battue par 3 filles

samedi 11 avril 2015 à 10 h 31 min | Aucune réaction

Une adolescente de 16 ans a été enfermée et violentée par trois jeunes filles en mars dernier dans le quartier de Saint-Jacques. Les trois suspectes ont été présentées à la justice.

Émeline Kouachi, Clermontoise de 18 ans, était jugée ce vendredi en comparution immédiate. Cette jeune serveuse, déjà condamnée pour vol avec violence, écope de deux ans de prison, dont un assorti du sursis.

Le lundi 23 mars au soir, la jeune victime, accompagnée de trois copines du quartier, s’était rendue chez un ami à Montferrand, pour fumer du cannabis. Après qu’elle ait reproché à Émeline de profiter de l’héritage de cet homme, les claques ont commencé à pleuvoir.

Les quatre filles sont ensuite reparties au quartier Saint-Jacques. Sur le chemin, la victime a été jetée à terre et a reçu de nombreux coups de pied dans le ventre. Puis ses bourreaux lui ont plongé la tête sous l’eau d’une fontaine.

Dans l’appartement de Saint-Jacques, l’adolescente a ensuite été enfermée, frappée à de nombreuses reprises et filmée avec un téléphone portable pendant qu’elle recevait des coups.

Mardi, vers 5 heures du matin, les trois jeunes filles ont forcé leur victime à aller voler dans un centre commercial. La jeune proie n’a réussi à s’enfuir que le lendemain.

Émeline Kouachi, reconnu coupable de violences volontaires, est condamnée à deux ans de prison, dont un avec sursis. Elle est aussitôt écrouée. Les deux autres, âgées de 16 et 15 ans, seront jugées le 7 mai prochain.

En attendant, la plus âgée est placée en détention provisoire, l’autre dans un centre éducatif fermé.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = quinze









Connexion