A La Une » Faits Divers » Meurtre » Cadavre du canal d’Aubervilliers : le mari avoue le crime

Meurtre



Cadavre du canal d’Aubervilliers : le mari avoue le crime

samedi 25 avril 2015 à 12 h 53 min | Aucune réaction

La marocaine de 31 ans retrouvée morte habillée et ligotée dans un sac flottant à la surface du canal de l’Ourcq à Aubervilliers, a pu être identifiée.

Son compagnon, un habitant de Survilliers âgé de 30 ans, a été interpellé mercredi soir à Lille.

En garde à vue, il a reconnu l’avoir tuée en l’étranglant puis avoir dissimulé le corps en le jetant dans l’eau au niveau du pont du Landy.

Le cadavre, placé en position foetale, avait été découvert lundi midi ligoté dans un sac plastique entouré de ruban adhésif. C’est un promeneur qui avait alerté la police. La victime, portée disparue depuis début mars, présentait plusieurs blessures au visage.

Le couple, originaire du Maroc, vivait à Survilliers avec un bébé de 6 mois, aujourd’hui rentré dans son pays d’origine. C’est la famille de la jeune femme qui, inquiète de ne plus avoir de nouvelles, avait signalé sa disparition.

Déféré au parquet de Pontoise vendredi soir, le suspect a été mis en examen pour homicide aggravé et écroué.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ un = quatre









Connexion