A La Une » Faits Divers » Béziers : un cadavre découvert dans les ruines d’une maison incendiée

Faits Divers



Béziers : un cadavre découvert dans les ruines d’une maison incendiée

samedi 11 avril 2015 à 9 h 47 min | Aucune réaction

Un corps très abîmé a été découvert ce jeudi après-midi dans les décombres d’une maison détruite par le feu deux mois plus tôt au 17 rue Voltaire, à Béziers.

Ce sont des ouvriers, travaillant pour le propriétaire, qui ont fait la macabre découverte en évacuant des gravats. D’après les premières constatations, les restes humains ne sont pas calcinés. Un cadavre et deux disparus… le parquet de Béziers a été saisi de l’affaire.

Dans la nuit du 6 au 7 février dernier, un immeuble de deux étages situé au centre de Béziers (Hérault) avait été ravagé par les flammes. Les pompiers n’avaient alors retrouvé aucun corps. Deux des occupants, Franck Cheval et Nathalie Sarda, ont en revanche mystérieusement disparu depuis le jour de l’incendie. Mais seule la disparition de l’homme a été signalée par sa famille.

Les ossements découverts ce jeudi ont été envoyé à l’institut médicolégal de Montpellier. On ignore pour le moment s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. Les restes n’étant pas carbonisés, tout laisse à croire que la victime aurait été ensevelie sous les décombres, juste après le sinistre.

S’agit d’un accident ou d’un acte criminel ? Une autopsie du corps est en cours afin de tenter de comprendre si le cadavre a un lien possible avec l’incendie. L’enquête en cours est confiée au SRPJ de Montpellier.


Termes relatifs à cette page: , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ cinq = douze









Connexion