A La Une » Faits Divers » Braquage » Attaques de distributeurs dans le sud-ouest : huit suspects arrêtés

Braquage



Attaques de distributeurs dans le sud-ouest : huit suspects arrêtés

mercredi 15 avril 2015 à 11 h 57 min | Aucune réaction

Un vaste coup de filet visant le grand banditisme a eu lieu ce mardi matin dans la communauté des gens du voyage installés à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques).

L’opération de gendarmerie, menée simultanément en Béarn et près de Marseille, a mobilisé près de 200 militaires. Elle s’est déroulée dans le cadre d’une enquête portant sur une série d’attaques à l’explosif de distributeurs de billets.

Au total, huit individus issus des gens du voyage ont été interpellés, cinq à Mourenx et trois du côté de Marseille. Ils sont soupçonnés de faire partis d’une bande organisée qui a braqué de nombreux distributeurs de banque entre août et septembre 2013, notamment dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes.

Les malfaiteurs, cagoulés et gantés, neutralisaient les caméras de vidéosurveillance puis éventraient les appareils en provoquant une explosion à l’aide d’un mélange d’oxygène et d’acétylène. Une fois l’argent récupéré, ils prenaient la fuite à bord de puissantes cylindrées.

Rien qu’en 2013, près de 150 distributeurs ont été attaqués avec ce mode opératoire.  Ont notamment été pris pour cible en août et septembre, les distributeurs d’Artix, Pau, Billère et Mourenx. D’autres casses du même genre ont été constatés à Serres-Castet, en octobre 2012, puis à Lons et Lacq, en avril et août 2013.

D’après l’enquête, les membres du gang faisaient des repérages de nuit. Puis pour mener l’opération, ils volaient de puissantes voitures ainsi que des bouteilles de gaz sur des chantiers.

Après de longues investigations, les gendarmes de la Section de recherches de Pau ont également établis des liens avec des faits similaires commis dans des agences bancaires de la région marseillaise.

Une première équipe avait déjà été arrêtée en décembre 2014. Il semblerait alors que la méthode ait été transmise par les gens itinérants. Les huit nouveaux suspects ont été placés en garde à vue.

 







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ trois = cinq









Connexion