A La Une » Justice » Accident mortel de Vallauris : 4 ans de prison pour le chauffard

Justice



Accident mortel de Vallauris : 4 ans de prison pour le chauffard

dimanche 19 avril 2015 à 10 h 21 min | Aucune réaction

Jérémy Corso, reconnu coupable d’homicide involontaire aggravé par l’alcool et délit de fuite, a été condamné ce vendredi à quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Grasse.

Le samedi 9 août 2014, Chloé Nguyen, une jeune femme de 20 ans enceinte de 6 mois, avait perdu la vie dans un terrible accident sur l’avenue de la Liberté, à Vallauris (06). Le chauffard alcoolisé s’était alors enfuit.

Cette nuit-là, cinq jeunes rentrait d’une soirée arrosée en boîte de nuit lorsque vers 3h30 du matin, le conducteur âgé de 24 ans, qui roulait à vive allure, avait perdu le contrôle de son véhicule. La Clio s’était alors encastrée dans un lampadaire.

Alors que les trois occupants assis à l’arrière étaient grièvement blessés, Jérémy Corso, au volant de la voiture, et Nael Garelli, son passager avant, avaient demandé à des témoins de ne pas appeler les secours. Les deux amis avaient ensuite pris la fuite.

Mais un peu plus tard, Jérémy s’était rendu à la police. Affichant un taux de 1,39 gramme d’alcool par litre de sang, il roulait avec une voiture qui n’était pas assurée. Chloé, quant à elle, avait succombé à ses blessures dans les heures suivantes.

Jérémy était jugé ce vendredi pour homicide involontaire aggravé par une conduite en état d’ivresse et délit de fuite, blessures involontaires, défaut d’assurance et de maîtrise de son véhicule. Lui et son comparse devaient également répondre de non-assistance à personne en danger.

Lors du procès, les deux jeunes se sont renvoyés la lourde responsabilité de ce drame. Jérémy accusant notamment son copain Garelli, un Marseillais de 25 ans, de l’avoir forcé à prendre le volant.

Alors que le procureur avait requis 7 ans ferme contre le jeune chauffard, il est finalement condamné à 4 années de prison et reste placé en détention. Garelli, déjà 8 mentions à son casier judiciaire, écope de 18 mois, dont un an assorti d’un sursis. Il est reparti libre.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ huit = onze









Connexion