A La Une » Faits Divers » Agression » Soirée sanglante à Nantes : poignardé en voulant défendre son amie

Agression



Soirée sanglante à Nantes : poignardé en voulant défendre son amie

lundi 30 mars 2015 à 9 h 45 min | Aucune réaction

La rencontre entre amis, qui se déroulait dans un appartement du quartier Viarme, s’est terminée à coups de couteau.

Samedi matin, aux alentours de 6 heures, un homme de 36 ans a reçu plusieurs coups de couteau, dont un tout proche du cœur. Il a été évacué sur le CHU de Nantes dans un état critique. Un suspect, l’auteur présumé des coups, est actuellement en garde à vue.

L’agression a eu lieu ce samedi matin après une soirée alcoolisée entre amis dans une habitation du quartier Viarme, à proximité du cimetière de la Miséricorde. C’est une jeune femme qui a prévenu les secours, indiquant que son compagnon avait été agressé. Il a été poignardé à six reprises.

Touché en plein thorax, la lame a frôlé son cœur. L’homme présentait également deux plaies importantes au niveau de sa tête et de sa main. Trois autres coups ont légèrement touché son dos et son flanc droit. Transporté dans un état grave au CHU de Nantes, il est à présent hors de danger.

Agressé sexuellement pendant que son compagnon dormait

L’agresseur présumé, un homme de 39 ans, a été placé en garde à vue au commissariat central de Waldeck-Rousseau. D’après les premiers éléments, cet individu avait invité un couple d’amis à passer la soirée chez lui. Ayant tous pas mal bu, il leur a proposé de rester dormir à la maison.

Alors que le la victime dormait, il aurait tenté d’abuser de la jeune femme. Réveillé, le compagnon aurait voulu intervenir pour stopper son hôte. C’est en s’interposant qu’il aurait alors reçu les coups de couteau.

La jeune femme, en état de choc lorsque les policiers sont arrivés, a été admise au CHU de Nantes. L’homme blessé devait également être entendu par les enquêteurs.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ huit = quatorze









Connexion