A La Une » Justice » Grand-mère ligotée à Castillon : prison ferme pour trois prévenus

Justice



Grand-mère ligotée à Castillon : prison ferme pour trois prévenus

jeudi 5 mars 2015 à 11 h 16 min | Aucune réaction

Trois jeunes garçons de 19 ans, jugés pour le cambriolage agressif d’une vieille dame en décembre 2013 à Castillon-la-Bataille, ont été condamnés à des peines de prison ferme allant de 4 à 6 années.

Les trois prévenus comparaissaient ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Libourne. Il leur était reproché d’avoir ligoté puis dévalisé sous la menace une dame de 83 ans à son domicile en pleine nuit.

Le dimanche 22 décembre 2013, vers deux heures du matin, trois individus cagoulés s’étaient introduits dans une maison de Castillon-la-Bataille (Gironde) où dormait une retraitée. Les cambrioleurs l’avaient menacée, ligotée puis bâillonnée avec du scotch.

Après avoir fouillé l’habitation de fond en comble, ils avaient pris la fuite avec des bijoux, de l’argent, des chèques, l’écran plat de la vieille dame, la montre de son mari décédé et même la bûche du repas de Noël. La victime avait réussi à se libérer de ses liens et à alerter les gendarmes.

L’un des voleurs, déjà jugé pour un tarfic de stupéfiants, connaissait très bien la grand-mère depuis son enfance. Il dit être resté dans le véhicule durant le cambriolage, ce que démentent les deux autres. Il écope de quatre ans ferme, tout comme son complice.

Le troisième larron, qui a déjà fait de la prison très jeune et affiche un casier comportant 14 mentions, est condamné à six années d’emprisonnement.

Par ailleurs, deux des prévenus, soupçonnés d’avoir commis plusieurs braquages à main armée dans la région, seront jugés en juin prochain devant la cour d’Assises.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + = onze









Connexion