A La Une » Faits Divers » Meurtre » Cambriolage mortel de Villeneuve-d’Ascq : 3 bulgares arrêtés

Meurtre



Cambriolage mortel de Villeneuve-d’Ascq : 3 bulgares arrêtés

vendredi 13 mars 2015 à 8 h 24 min | Aucune réaction

Une femme et deux hommes d’origine bulgare ont été écroués pour l’agression barbare d’un couple de retraités en novembre 2014 à Villeneuve-d’Ascq, dans le département du Nord.

Au cours du cambriolage, Gustave Burak, 84 ans, avait succombé à de violents coups portés par ses agresseurs. Les trois suspects ont été interpellés mardi dans le milieu bulgare rom, notamment à Roubaix et à Lille.

Le mercredi 12 novembre 2014, aux alentours de 10h30, plusieurs individus s’étaient introduits au domicile d’un couple de personnes âgées, rue des Teinturiers. Rapidement, la femme de Gustave Burak avait été ligotée puis séquestrée dans sa chambre à l’étage.

Ils avaient ensuite bâillonné et attaché le vieil homme avant de le frapper sauvagement, notamment au niveau de la tête. Sa dame de 80 ans, également victime de coups, avait eu la mâchoire fracturée.

Après avoir dérobé les bijoux qu’elle portait sur elle, les trois malfaiteurs, qui étaient à la recherche d’un coffre-fort, avaient entièrement retourné le petit pavillon. N’ayant rien trouvé, ils s’étaient enfuis.

La retraitée, qui avait réussi à se défaire de ses liens, avait alors découvert son époux inanimé gisant au milieu d’une mare de sang, près du garage. Il n’a pas survécu.

Les trois bulgares, arrêtés ce mardi par les policiers de la brigade criminelle, ont été déférés au parquet. Mis en examen pour vol en bande organisée suivi d’homicide volontaire, ils ont tous été écroués jeudi soir.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + six =









Connexion