A La Une » Faits Divers » Meurtre » Caluire : un retraité soupçonné de s’être débarrassé de sa femme

Meurtre



Caluire : un retraité soupçonné de s’être débarrassé de sa femme

jeudi 5 mars 2015 à 10 h 20 min | Aucune réaction

Le crime était presque parfait… Au départ, les secours avaient conclu que la victime avait succombé à un malaise cardiaque.

Un retraité de 58 ans, résidant à Neuville-sur-Saône, a été mis en examen pour homicide volontaire puis écroué ce mercredi.

Il est soupçonné d’avoir tué son épouse puis ensuite d’avoir maquillé son crime pour faire croire à une mort naturelle.

Le jeudi 4 décembre 2014, une dame âgée de 59 ans avait été retrouvée morte dans sa voiture, sur le parking couvert d’Auchan à Caluire. Aucunes traces de coups n’ayant été constatées, le légiste avait tout naturellement conclu à une crise cardiaque.

Le mari, interrogé par les enquêteurs, avait affirmé que ce jour-là, il n’avait pas fait les courses avec sa femme. Mais en scrutant les images de vidéosurveillance du magasin, les policiers ont aperçu la silhouette d’un homme ressemblant à son époux près de la voiture, peu de temps avant la macabre découverte.

Le parquet a donc ordonné une autopsie pour lever les doutes. Les résultats ont mis en évidence des traces de produits anesthésiques dans le sang de la victime. Cette dernière aurait succombé à une asphyxie.

Son mari, alors en instance de divorce, est soupçonné par les enquêteurs. D’après eux, il aurait tué sa femme à leur domicile de Neuville-sur-Saône avant de transporter le cadavre sur le parking d’Auchan. Il aurait ensuite tranquillement quitté les lieux à pied.

Placé en garde à vue, le retraité nie farouchement les faits. Mais face aux divers éléments accumulés au cours de l’enquête, l’homme a été déféré au parquet ce mercredi-après-midi. Après sa mise en examen, il a été incarcéré.


Termes relatifs à cette page: , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = quatre









Connexion