A La Une » Justice » Agression mortelle de Valentin à Albi : 18 et 10 ans de prison

Justice



Agression mortelle de Valentin à Albi : 18 et 10 ans de prison

vendredi 27 mars 2015 à 12 h 08 min | Une réaction

Farouk Yahiaoui, reconnu coupable de vol avec violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner, a été condamné ce jeudi par la cour d’assises du Tarn à 18 ans de réclusion criminelle.

Son comparse, mineur au moment des faits, a été condamné à 10 années de prison, l’excuse de minorité n’ayant pas été retenue par les jurés. L’avocate générale avait requis 20 ans pour l’un, et 12 ans pour l’autre.

Le jeudi 31 mai 2012 au soir, Valentin Rivié avait participé à une soirée étudiante avec des amis de l’Université Champollion d’Albi. Vers 3 heures du matin, le vendredi 1er juin, il avait décidé de rentrer chez lui à pieds avec Romain Gilabert, son copain de 21 ans.

Arrivés dans le quartier de Rochegude, boulevard Carnot, ils avaient croisé deux jeunes de 21 et 17 ans auxquels ils avaient proposé de partager une bouteille. Au cours d’une violente dispute, Farouk Yahiaoui, ivre, avait frappé Valentin avec la bouteille.

Les deux agresseurs, qui avaient pris la fuite, avaient été arrêtés quelques minutes plus tard par la police. Grièvement blessé à la tête, l’étudiant de 24 ans était décédé deux jours plus tard à l’hôpital Purpan à Toulouse.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Une réaction sur “Agression mortelle de Valentin à Albi : 18 et 10 ans de prison”




  1. barthe olivier

    Bonjour je suis un ami à farouk yiahiaoui et je suis déçu de ce qu il lui est arrivé j aurais voulu avoir une photo de lui histoire de penser à lui merci signe olivier barthe

    #8230


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + neuf =









Connexion