A La Une » Faits Divers » Suicide » Trélissac : il tue sa femme atteinte de la maladie d’Alzheimer

Suicide



Trélissac : il tue sa femme atteinte de la maladie d’Alzheimer

samedi 31 janvier 2015 à 18 h 11 min | Aucune réaction

Gilbert Beha, 71 ans, aurait abattu son épouse d’un coup de fusil de chasse avant de retourner l’arme contre lui ce vendredi matin dans leur maison de Trélissac, en Dordogne.

C’est une amie du couple de retraités, hébergée chez eux depuis une dizaine de jours, qui a prévenu la police peu après 10 heures. Arrivés dans la maison située avenue Jean-Jaurès, ils ont découvert deux cadavres dans la chambre.

Jacqueline Beha, âgée 80 ans et souffrant de la maladie d’Alzheimer, a été tuée d’un coup de fusil en pleine poitrine. D’après la lettre laissée par son mari, il ne supportait plus de voir sa femme malade. Il l’aurait donc tué avant de se donner la mort.

La dame qui a découvert le drame, une infirmière à la retraite âgée de 75 ans, a été entendue par les enquêteurs. Les corps ont ensuite été emmenés à l’Institut médico-légal de Bordeaux. Le parquet de Périgueux a ordonné une autopsie et des analyses toxicologiques.


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion