A La Une » Faits Divers » Meurtre » Retraitée abattue à Cagnes-sur-Mer : le compagnon était ivre

Meurtre



Retraitée abattue à Cagnes-sur-Mer : le compagnon était ivre

lundi 19 janvier 2015 à 11 h 04 min | Aucune réaction

Le sexagénaire, soupçonné d’être l’auteur du meurtre d’Edith Furnon, sa compagne, a été placé en détention provisoire ce dimanche soir.

Lors de sa garde à vue, Bruno Marchetto a reconnu le crime. Cet homme de 60 ans, blessé au visage suite à un accident de la route, avait été interpellé vendredi soir à l’hôpital d’Antibes. Il était fortement alcoolisé au moment du drame.

Vendredi dernier en fin de journée, Edith Furnon, la soixantaine, a été grièvement blessée par balles dans son appartement de l’avenue des Mimosas, au quartier du Cros-de-Cagnes à Cagnes-sur-Mer. Conduite en urgence à l’hôpital Saint-Roch de Nice, elle est décédée dans la soirée. La piste d’une dispute conjugale semblait alors privilégiée.

Bruno Marchetto, le compagnon de la victime, était activement recherché après avoir pris la fuite. Légèrement blessé dans un accident de la circulation, il a finalement été interpellé le soir-même à l’hôpital d’Antibes dans un état d’ivresse très avancée.

Lors de la perquisition de son appartement, plusieurs armes de poing ainsi que des fusils ont été saisis. Déféré au parquet de Grasse ce dimanche, il a été mis en examen pour homicide volontaire par conjoint et détention d’armes.

Depuis l’an dernier, l’homme semblait avoir du mal à se remettre de la perte de son fils. C’est en tentant de noyer son chagrin dans l’alcool et en se disputant avec sa compagne qu’il aurait alors commis l’irréparable. Risquant la réclusion à perpétuité, il a été écroué à la demande du parquet.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ cinq = onze









Connexion