A La Une » Faits Divers » Viol » Mantes-la-Jolie : le violeur du train de banlieue interpellé

Viol



Mantes-la-Jolie : le violeur du train de banlieue interpellé

mercredi 14 janvier 2015 à 10 h 07 min | Aucune réaction

Youssef, 18 ans, est soupçonné d’avoir violé une jeune femme le 31 décembre dernier dans un train reliant Paris à Mantes-la-Jolie.

Confondu par son ADN, il a été arrêté ce lundi en Seine-Saint-Denis. En garde à vue, il reconnait avoir menacé cette femme avec une bouteille, puis l’avoir frappée et violée. Il devait être déféré au parquet mardi soir.

Le mercredi 31 décembre 2014, la jeune provinciale se rendait à Mantes-la-Jolie pour voir son compagnon. Elle se trouvait seule dans une voiture du train quand Youssef l’a violemment agressé puis violée.

L’individu, ivre et drogué, avait réussi à semer les agents SNCF qui l’avaient poursuivi à sa descente du train à Mantes. Mais en escaladant le grillage, Youssef s’était blessé, laissant derrière lui de précieux indices, notamment son ADN.

Les enquêteurs se sont ensuite aperçu que le violeur présumé avait bénéficié d’une complicité inattendue. Après avoir semé les agents, il était monté dans un bus. Le chauffeur, qui l’avait reconnu grâce à l’alerte lancée sur la radio, lui avait alors conseillé de descendre.

Youssef, déjà connu de la police pour d’autres agressions sexuelles, a finalement été interpellé chez lui ce lundi. Il a reconnu les faits. Le chauffeur de bus a quant à lui été placé en garde à vue pour recel de malfaiteur.

*crédit photo : wikimedia (licence cc)


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = quinze









Connexion