A La Une » Justice » Drame de Vallières : le chauffard condamné à un an ferme

Justice



Drame de Vallières : le chauffard condamné à un an ferme

samedi 24 janvier 2015 à 10 h 08 min | Aucune réaction

Alain Crozet, l’automobiliste ayant causé un accident mortel en décembre dernier près de Vallières, était jugé pour homicide involontaire.

Cet homme âgé d’une trentaine d’années comparaissait devant le tribunal correctionnel d’Annecy pour avoir tué un père de famille et grièvement blessé son bébé. Il a été condamné à trois ans de prison dont deux années assorties d’un sursis.

Le vendredi 5 décembre 2014 au soir, alors qu’il pleuvait et faisait nuit, le conducteur d’un monospace roulait à vive allure sur la départementale 910. Après avoir effectué cinq dépassements consécutifs, il avait entrepris de doubler un autocar entre Vallières et Versonnex (Haute-Savoie).

A l’instant où il avait commencé à dépasser ce bus, dans un virage et sans visibilité, il avait percuté de plein fouet le véhicule d’un jeune maraîcher qui rentrait chez lui avec son bébé. Le père de famille, 29 ans, a été tué sur le coup, l’enfant grièvement touché au foie.

L’enquête a démontré qu’Alain Crozet roulait à 120 km/h sur une route limitée à 80. « J’étais pressé de retrouver les miens » reconnait le prévenu qui a déjà perdu 7 points sur son permis.

Le procureur avait requis quatre ans de prison dont trois avec sursis contre ce chauffard. Le tribunal l’a condamné à trois ans dont un ferme, tout en annulant son permis de conduire.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ quatre = sept









Connexion