A La Une » Faits Divers » Agression » Cubzac-les-Ponts : pour la punir, il la brûle avec de l’essence

Agression



Cubzac-les-Ponts : pour la punir, il la brûle avec de l’essence

mardi 6 janvier 2015 à 11 h 53 min | Aucune réaction

Une ancienne prostituée Bulgare a été grièvement brûlée après avoir été aspergée d’essence par son ex-compagnon dimanche matin à Cubzac-les-Ponts (Gironde).

Le drame s’est déroulé sur l’aire de repos de l’Estalot. Vers 8 heures du matin, la femme de 27 ans, brûlée au second degré, a été découverte par des policiers de la CRS. C’est l’homme qui l’accompagnait qui a donné l’alerte.

Sévèrement touchée aux bras et aux jambes, la jeune bulgare a été hospitalisée. Dans un premier temps, l’individu a expliqué que la victime avait tenté de mettre fin à ses jours. Elle, de son côté, a affirmé qu’il s’agissait d’un accident. Le parquet, peu convaincu par ces deux versions contradictoires, a confié l’enquête à la brigade criminelle.

D’après les premiers éléments, la jeune femme vivait en couple à Bordeaux depuis près d’un an. Après s’être longuement prostituée, elle a trouvé refuge chez une personne habitant vers Saint-André-de-Cubzac. Son ex-compagnon n’aurait visiblement pas apprécié.

Dimanche, l’homme de 22 ans serait venu la voir avec pour objectif d’essayer de la convaincre de revenir avec lui. Il l’a fait monter dans une voiture conduite par un couple et ils ont stoppé derrière l’aire d’Estalot.

Devant son refus, le jeune homme serait alors cherché de l’essence à la station-service et aurait aspergé son ex-compagne avant de l’enflammer. Placé en garde à vue pour tentative d’homicide volontaire, il devrait être présenté à un magistrat ce mardi.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = dix









Connexion