A La Une » Justice » Enfants tués à la pointe du Van : 20 ans de réclusion pour la mère

Justice



Enfants tués à la pointe du Van : 20 ans de réclusion pour la mère

jeudi 18 décembre 2014 à 10 h 44 min | Aucune réaction

Astrid Cornet, la mère de famille accusée d’avoir assassiné ses deux enfants en 2011 près de Cléden Cap-Sizun, a été condamnée ce mercredi à 20 ans de réclusion criminelle.

L’ancienne institutrice de la Sarthe, âgée aujourd’hui de 39 ans, était jugée depuis lundi aux assises du Finistère, à Quimper. Reconnue coupable du double infanticide, l’accusée a tenté de s’expliquer à l’issue des débats.

Le jeudi 15 septembre 2011, Nicolas, 9 ans, et son frère Alexandre, 4 ans, avaient été retrouvés morts asphyxiés dans une voiture à la pointe du Van près de Cléden Cap-Sizun, dans le sud du Finistère. Leur mère, qui avait tenté de se suicider, gisait inconsciente à leurs côtés.

Lors du procès, Astrid Cornet a expliqué que ce jour-là elle avait ouvert le gaz dans leur appartement du Mans puis avait administré des ampoules de lithium et un sirop antitussif à ses deux fils.

Ne voyant aucun effet se produire, elle avait entrepris de se rendre en Bretagne pour aller se jeter du haut d’une falaise avec les petits. Mais ne parvenant à trouver aucun endroit propice, elle s’était garée dans un lieu isolé et avait tenté de mettre le feu à la voiture pendant que ses enfants dormaient.

Nicolas et Alexandre sont finalement morts après avoir inhalé une grande quantité de monoxyde de carbone. Astrid Cornet, toujours en vie, avait été transportée dans un état très critique à l’hôpital de la Cavale Blanche à Brest.

Restée dans le coma pendant trois semaines après sa tentative infructueuse, la mère avait ensuite essayé à plusieurs reprises de se donner la mort.

L’avocat général avait requis 12 à 14 ans de réclusion criminelle. Les jurés sont allés au-delà en la condamnant à 20 années. A l’énoncé du verdict, le papa des deux enfants, qui réclamait une justice intraitable, s’est dit soulagé.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + cinq =









Connexion