A La Une » Justice » Retraité tué à coups de baïonnette à La Vernelle : le fils prend 15 ans

Justice



Retraité tué à coups de baïonnette à La Vernelle : le fils prend 15 ans

mercredi 15 octobre 2014 à 9 h 30 min | Aucune réaction

Jean-Philippe Berry, accusé d’avoir tué son père en mars 2013 dans sa maison de La Vernelle (Indre), a été condamné ce mardi à quinze années de réclusion criminelle.

L’avocat général avait requis 18 ans de réclusion. Mais les jurés de la cour d’assises de l’Indre lui ont accordé des circonstances atténuantes pour ses années de souffrance. Son avocat a fait savoir que son client ne ferait pas appel.

Le vendredi 1er mars 2013, Jean Berry, un retraité de 79 ans, avait été retrouvé mort poignardé à coups de baïonnette, puis brûlé dans sa maison de La Vernelle, petit village situé près de Selles-sur-Cher. Son fils de 44 ans s’était installé chez lui deux mois plus tôt.

Le jour du drame « mon père, en état d’ébriété, avait eu une nouvelle fois un comportement obscène », a expliqué l’accusé qui dit avoir surpris le vieil homme quelque temps auparavant en train de se masturber. « Il continuait comme si je n’étais pas là, comme si je n’existais pas. J’étais choqué ».

Jean-Philippe, qui voulait avoir une explication avec son père, a alors consommé de l’alcool pour se donner du courage. Face aux nouvelles insultes, il est monté chercher une baïonnette dans le grenier et l’a poignardé.

Puis il a aspergé la maison d’essence avant d’ouvrir une bouteille de gaz pour mourir au côté de son géniteur. Une tentative avortée par l’arrivée des forces de l’ordre.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + un =









Connexion