A La Une » Justice » Limoges : une jeune mariée rouée de coups par son mari

Justice



Limoges : une jeune mariée rouée de coups par son mari

vendredi 3 octobre 2014 à 17 h 04 min | Aucune réaction

Charef Aliout, un repris de justice âgé de 24 ans, a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir frappé sa femme à leur domicile de Limoges (Haute-Vienne).

La jeune femme s’est mariée début juillet, et a été victime de violences conjugales dès le mois suivant, dans leur appartement du quartier Beaubreuil. Son mari l’a frappé à plusieurs reprises avec un manche un balai ainsi qu’un tabouret.

Il l’a aussi projeté violemment contre une table en verre puis l’a blessé à coups de couteau dans la cuisse. Jugé en comparution immédiate ce lundi, le mari violent réfute les accusations, arguant un complot monté contre lui.

La jeune femme a mis du temps avant de se décider à déposer plainte, car elle craignait des représailles de la part de sa belle-famille. Elle a maintenant demandé le divorce.

Quant à Charef Aliout, qui sortait tout juste de 4 ans de détention, il écope de 18 mois ferme et retourne derrière les barreaux. Il est sorti du tribunal en frappant le mobilier.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = sept









Connexion