A La Une » Justice » Jeune lycéenne assassinée à Laon : Peschet prend perpétuité

Justice



Jeune lycéenne assassinée à Laon : Peschet prend perpétuité

jeudi 2 octobre 2014 à 12 h 43 min | Aucune réaction

Lewis Peschet, 21 ans, a été condamné ce mercredi à la réclusion criminelle à perpétuité pour l’assassinat de Sonia Brunbrouck, sauvagement poignardé en avril 2012 à Laon.

Le procès s’était ouvert lundi matin devant la cour d’Assises de L’Aisne. L’accusé, qui a toujours revendiqué froidement l’horreur de son geste, a plaidé coupable dès le début. L’avocat général avais requit la peine maximale.

Sonia Brunbrouck, une ado de 17 ans scolarisée au lycée Julie-Daubié, avait disparu le jeudi 19 avril 2012 au matin, juste après les cours. Un suspect avait été rapidement interpellé. Sur ses indications, le corps de la jeune fille avait été découvert le soir-même en contrebas d’un chemin, derrière les ruines de l’abbaye Saint-Vincent, à Laon.

Lewis Peschet, alors âgé de 18 ans, avait reconnu avoir tué l’adolescente de nombreux coups de couteau. Il s’est acharné sur elle. Il avait expliqué avoir été pris de pulsions meurtrières et avoir eu envie de « donner la mort ». L’enquête avait démontré qu’il avait prémédité son geste depuis fort longtemps.

Le jeune lycéen, arborant à l’époque un style vestimentaire gothique, était décrit comme « solitaire » et évoluant dans un univers « très morbide ». Il était très porté sur la religion, le satanisme, et trainait souvent dans les cimetières. Il s’amusait à tuer des souris et jouait avec des coeurs d’animaux. « Il a une fascination malsaine, voire pathologique pour la mort » a déclaré le procureur.

En raison de l’atrocité du crime qu’il a commis, aucune circonstance atténuante n’a été retenue. Il a donc été condamné à la réclusion à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + = cinq









Connexion