A La Une » Faits Divers » Meurtre » Horreur à Ramonchamp : il avoue avoir découpé son ex-compagne

Meurtre



Horreur à Ramonchamp : il avoue avoir découpé son ex-compagne

vendredi 3 octobre 2014 à 11 h 45 min | Aucune réaction

Daniel Rudenko, placé en garde à vue ce mardi, a fini par avouer son crime. Il a tué Laetitia Delecluse, puis l’a démembrée avant de l’enterrer dans la cave de sa maison, à Ramonchamp (Vosges).

Vu l’état psychologique du suspect, il n’a fait aucunes autres déclarations devant le juge d’instruction. Daniel Rudenko, 44 ans, a donc été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt d’Epinal.

Le cadavre de Laetitia Delecluse, une mère de famille de 38 ans disparue depuis le 3 septembre dernier, a été découvert ce mardi enterré dans la cave de sa maison, à Ramonchamp. Il gisait à 30 cm de profondeur, dénudé et emballé dans une bâche, sous un mélange de gravats et de mortier.

Daniel Rudenko, son ex-compagnon, avait été interpellé mardi et placé en garde à vue à la brigade de Remiremont. Au départ, il n’avait livré aucun aveu, et n’avait même pas voulu reconnaître le corps. Il ne s’est montré guère plus bavard par la suite.

Il ne voulait pas intenter à la vie de son ex-compagne, a-t-il simplement déclaré. Il s’agit d’un accident. Lorsqu’on lui demande pourquoi il a découpé les jambes de sa victime, il répond machinalement que le trou creusé était trop petit.

De quelle manière Laetitia Delecluse a-t-elle été tuée ? Les investigations n’ont pour le moment rien révélées. Les résultats de l’autopsie devraient être connus d’ici quelques jours.

Laetitia, maman de deux fillettes âgées de 5 et 9 ans, avait  mystérieusement disparu le mercredi 3 septembre dernier à Ramonchamp, sans la moindre explication. Elle avait quitté son travail à la maison de retraite de Saint-Maurice-sur-Moselle vers 20h30.

Depuis, aucun mouvement n’avait été enregistrés sur ses comptes bancaires et son téléphone portable avait été retrouvé dans sa voiture, avec la mémoire effacée. Après huit jours de recherches infructueuses, le procureur avait ouvert une information judiciaire.

Pour justifier la disparition de Laetitia, l’homme avait livré différentes versions à ses proches sur les circonstances dans lesquelles elle aurait quitté le domicile.

Ce qu’il n’avait pas dit, c’est que la veille de sa disparition, il avait appris qu’elle venait de souscrire un nouveau bail car elle comptait s’installer seule.

Enfin, vendredi dernier, une soixantaine de gendarmes ont fouillé le domicile et ses alentours, et ont finalement procédé à l’interpellation de Daniel Rudenko après la découverte du corps.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + deux =









Connexion