A La Une » Faits Divers » Dordogne : les gens du voyage escroquaient des curés retraités

Faits Divers



Dordogne : les gens du voyage escroquaient des curés retraités

samedi 11 octobre 2014 à 10 h 56 min | Aucune réaction

Quatre individus – deux couples -, soupçonnés d’avoir extorqué de l’argent à des prêtres très âgés, ont été interpellés mercredi dans un campement de gens du voyage à Marsac-sur-l’Isle (Dordogne).

L’escroquerie aurait débuté en 2012 et perdurait dans la région. Pas moins de huit victimes ont été recensées à ce jour, mais certaines n’auraient pas souhaité déposer plainte. Le préjudice des sommes détournées s’élèverait à 150.000 euros.

Les malfrats s’en prenaient à des vieux hommes d’Eglise à la retraite, principalement en Dordogne, mais aussi dans les départements voisins. Ils utilisaient divers prétextes pour leur soutirer de l’argent, qu’ils ne remboursaient jamais. Le témoignage de plusieurs curés de la région a enfin permis d’identifier les auteurs de ces extorsions.

L’affaire a commencé il y a deux ans, lorsqu’une personne aurait été abusée par un individu prétextant de sa pauvreté pour se faire prêter de l’argent. Pendant leur enquête, les gendarmes ont constaté que de très nombreux chèques délivrés par des ecclésiastiques avaient été encaissés sur le compte du suspect.

Certains curés se sont fait dépouiller de 40.000 euros. Au total, les sommes avoisineraient les 150.000 euros. Mercredi, les gendarmes de la brigade de recherche de Périgueux ont interpellé quatre individus issus de la communauté des gens du voyage dans le quartier de La Cave et celui de La Prunerie, à Marsac-sur-l’Isle.

Présentés à un juge ce jeudi, les suspects ont été mis en examen pour abus frauduleux de l’état de faiblesse, recel, vol, falsification de chèques et escroquerie. Ils sont placés sous contrôle judiciaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + un =









Connexion