A La Une » Faits Divers » Meurtre » Besançon : il tue son ex-femme de plusieurs coups de couteau

Meurtre



Besançon : il tue son ex-femme de plusieurs coups de couteau

samedi 18 octobre 2014 à 18 h 31 min | Aucune réaction

Une mère de famille âgée de 46 ans a été poignardée à mort ce samedi matin dans un appartement du quartier de Palente, à Besançon.

Son ex-mari, un kinésithérapeute de 47 ans originaire de Baume-les-Dames, s’est présenté au commissariat de Besançon ce matin vers 9h30 pour dénoncer son crime. Il est actuellement en garde à vue.

Le suspect s’est rendu ce matin à l’hôtel de police en déclarant qu’il venait de tuer son ex-femme, dont il était séparé depuis six ans. Arrivés sur place, au 10 rue Romain-Roussel, les secours ont effectivement découvert le corps ensanglanté de cette mère de famille dans une chambre.

D’après les premières constatations du légiste, la victime est morte après avoir reçu de nombreux coups de couteau, peut-être une vingtaine. Le décès pourrait remonter à cette nuit, voir tôt ce matin. Une autopsie doit avoir lieu ce lundi afin d’apporter plus de précision sur le déroulement des faits.

Le meurtrier présumé, travaillant comme kiné à l’hôpital de Besançon, a immédiatement été placé en garde à vue. Il n’a toujours pas évoqué le mobile du crime, mais l’enquête s’oriente à priori vers un drame lié à des troubles psychiatriques.

La victime, employée à la crèche des Orchamps, était mère de trois enfants, un garçon de 20 ans et deux filles de 17 et 11 ans. Ils ne se trouvaient pas au domicile au moment du drame.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + deux =









Connexion