A La Une » Faits Divers » Meurtre » Bébé tué à Melun : une lycéenne poursuivie pour homicide volontaire

Meurtre



Bébé tué à Melun : une lycéenne poursuivie pour homicide volontaire

mardi 14 octobre 2014 à 16 h 38 min | Aucune réaction

Une jeune lycéenne de 18 ans, soupçonnée d’avoir jeté son nouveau-né par la fenêtre du 5e étage d’un immeuble à Melun, a été mise en examen pour infanticide – meurtre sur mineur de moins de quinze ans -.

L’adolescente, en garde à vue depuis dimanche, a avoué avoir accouché seule samedi matin, mais affirme ne pas se souvenir de ce qu’il s’est passé après avoir donné naissance au bébé. Elle pourrait avoir fait un déni de grossesse.

Le nourrisson, âgé de seulement quelques heures, avait été retrouvé mort samedi dernier dans les dépendances extérieures d’une tour HLM du quartier de l’Almont, à Melun (Seine-et-Marne). C’est un riverain qui avait découvert le corps au pied d’un immeuble situé rue Jean-Moulin.

D’après les premiers résultats de l’autopsie pratiquée lundi, l’enfant était né viable. La cause de la mort correspond à un traumatisme crânien important, compatible avec une chute d’une grande hauteur, explique le rapport. Le bébé aurait donc été jeté depuis l’appartement familial situé au cinquième étage.

Interrogée par les enquêteurs, la jeune femme a raconté qu’elle avait accouché seule chez elle, dans la salle de bains, puis dans sa chambre. Elle serait ensuite devenue amnésique, au point de ne pas se souvenir de ce qu’elle a pu faire du petit garçon.

Son frère et sa soeur, ainsi que sa maman, assurent ne pas avoir été au courant qu’elle était enceinte. La lycéenne aurait expliqué sa prise de poids par les médicaments qu’elle prenait pour des douleurs au ventre.

Mise en examen pour homicide volontaire, la jeune fille devrait être écrouée dans la soirée.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + trois =









Connexion