A La Une » Justice » Bagarres entre familles à Autun : quatre condamnés, trois relaxés

Justice



Bagarres entre familles à Autun : quatre condamnés, trois relaxés

mardi 14 octobre 2014 à 10 h 54 min | Aucune réaction

Sept hommes étaient jugés ce lundi au tribunal de Chalon pour de violentes bagarres qui ont eu lieu jeudi et vendredi dernier à Autun (Saône-et-Loire).

Dans la première affaire, une rixe qui a fait trois blessés, Anis Zidane-Thabet a été condamné à 10 mois de prison, dont 4 avec sursis. Trois autres membres de sa famille ont été relaxés. Pour la seconde agression, il y a trois condamnés.

Les familles Zidane-Thabet et Bahri-Gmiza, qui entretiennent une certaine rancoeur, se sont violemment affrontées jeudi soir dans une rue située à quelques pas de la gare d’Autun. Deux jeunes, un membre de la famille Bahri et un ami, ont dû être hospitalisés après avoir été grièvement blessés à coups de poing et de barres de fer. Leurs agresseurs ont été placés en garde à vue. Déjà connus des forces de l’ordre, certains ont été aussitôt écroués.

D’après les plaignants, ils circulaient en voiture lorsqu’ils ont été pris à partie par quatre personnes de la famille Zidane-Thabet. Ils affirment avoir été tabassés à coups de barres de fer, puis avoir reçu une décharge de pistolet électrique et un coup de crosse derrière la tête.

Anis Zidane, qui reconnaît seulement avoir donné des coups de poing, a été condamné à dix mois de prison, dont quatre avec sursis. Les trois autres prévenus, qui nient avoir frappé les victimes, ont été relaxés faute de preuves suffisantes.

Second acte

Les hostilités qui avaient débuté jeudi dernier entre ses deux familles se sont poursuivies le lendemain. Vendredi, peu avant minuit, une nouvelle bagarre a éclaté vers le kiosque de la place du Champ-de-Mars.

Un membre de la famille Bahri voulait rencontrer une victime de la famille adverse pour faire cesser des rumeurs. Mais la discussion s’est une nouvelle fois finie avec les mains. Lotfi Bahri aurait donné un coup de cutter à un homme tandis que les coups de poing pleuvaient.

Pour cette seconde rixe, Lotfi écope de 15 mois de prison, dont trois avec sursis. Les deux autres prévenus sont condamnés à 8 et 4 mois de prison avec sursis.

Tout ça pour ça…

D’après un membre de la famille Zidane, les rivalités aurait débuté après une première dispute survenue en 2012. Depuis, les familles ne cessaient de se rendre les coups. Pneus crevés, rétroviseur abimés, voitures brûlées… En juin dernier, les protagonistes s’étaient même battus devant la gendarmerie d’Autun.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + = treize









Connexion