A La Une » Faits Divers » Agression » Ain : un homme enlevé et torturé contre une demande de rançon

Agression



Ain : un homme enlevé et torturé contre une demande de rançon

mercredi 8 octobre 2014 à 17 h 30 min | Aucune réaction

Le fils de Thierry Deyrail – un trafiquant de drogue abattu par les douaniers il y a six mois – a été enlevé en pleine rue par des hommes armés jeudi dernier sur la commune d’Injoux-Génissiat (Ain).

Le jeune homme de 24 ans s’est fait enlever par deux individus cagoulés dans la nuit du 2 au 3 octobre près du domicile de ses parents, dans le petit hameau de Lingiaz. Il a été séquestré dans le coffre de leur voiture.

Les ravisseurs l’ont frappé et lui ont porté plusieurs décharges de pistolet électrique et ont réclamé la somme de 3 millions d’euros en échange de sa liberté. La victime a alors contacté un membre de sa famille pour qu’il remette une avance de 10.000 euros sur la rançon exigée.

Malgré le versement de cette somme, les deux bourreaux ont continué à tabasser le jeune homme durant plusieurs heures. Ils l’ont frappé à coups de marteau et ont tenté de lui arracher deux phalanges de la main.

Relâché au petit matin, il a pu rejoindre le domicile familial avant d’être transporté en urgence à l’hôpital. En raison de ses profondes blessures, il a dû être amputé de ses deux doigts.

Son père, Thierry Deyrail, avait été tué par les douaniers en avril dernier sur l’autoroute A7, au péage de Lançon-de-Provence, alors qu’il convoyait de la drogue dans un Go-fast.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = quatorze









Connexion