A La Une » Faits Divers » Viol » St-Laurent-du-Var : un pédophile stoppé par le père d’une fillette

Viol



St-Laurent-du-Var : un pédophile stoppé par le père d’une fillette

mardi 9 septembre 2014 à 17 h 44 min | Aucune réaction

Un prédateur sexuel, qui aurait fait de nombreuses petites victimes, a été neutralisé par un père de famille vendredi dernier au centre de Saint-Laurent-du-Var.

L’agresseur présumé, un électricien de 39 ans habitant à Nice, a été surpris en train de s’adonner à des attouchements sexuels sur une gamine. Il a été mis en examen pour agressions et exhibitions sexuelles perpétrées sur au moins 7 fillettes.

Le dernier acte de ce pédophile s’est déroulé vendredi dernier vers 15h30 près du collège Saint-Exupéry. Une petite fille de 11 ans est rentrée chez elle en courant et hurlant qu’un homme venait de lui toucher les seins dans l’ascenseur. Son père a vu un individu détaler dans la cage d’escalier de leur immeuble. Il lui a couru après et l’a interpellé en lui collant un coup de poing dans la figure. Pendant que l’agresseur était maîtrisé et ramené de force au domicile du papa, la mère de la petite appelait la police.

Au moment où les forces de l’ordre l’ont embarqué, deux autres fillettes l’ont reconnu et se sont immédiatement confiées aux policiers. L’individu serait celui qui les a agressées quelques semaines plus tôt. Recherché depuis plus de deux ans, le suspect aurait reconnu en tout près de 30 victimes.

Cet électricien, marié et père de deux enfants, a été placé en garde à vue au commissariat de Cagnes-sur-Mer. Les enquêteurs ont ensuite découvert des mouchoirs en papier usagés et des préservatifs dans sa camionnette d’entreprise.

Il a expliqué aux policiers avoir eu des pulsions incontrôlables et s’être livré à des attouchements et des exhibitions sexuelles devant des fillettes de moins de 12 ans, à proximité de collèges entre 2012 et 2013. A ce jour, six victimes ont été identifiées. Il en évoque une trentaine.

Le parquet de Grasse a ouvert une information judiciaire et un prélèvement ADN de cet homme a été envoyé au fichier national afin de chercher à savoir s’il pourrait être impliqué dans d’autres agressions. Il a été incarcéré.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + un =









Connexion