A La Une » Faits Divers » Meurtre » Saint-Georges de Pointindoux : la fillette torturée et étranglée

Meurtre



Saint-Georges de Pointindoux : la fillette torturée et étranglée

jeudi 11 septembre 2014 à 8 h 09 min | Aucune réaction

Angèle, la petite fille de 4 ans retrouvée morte lundi au domicile de sa maman à Saint-Georges de Pointindoux, en Vendée, a été torturée pendant sept jours avant d’être étranglée.

Ce sont les premiers résultats de l’enquête. La mère de l’enfant et son compagnon ont reconnu une partie des faits mais se rejette la responsabilité sur le reste. Mis en examen pour actes de torture, ils ont été écroués.

En guise de punition, la fillette a été mise sous la douche, le robinet d’eau chaude ouvert à fond. Un tiers de son corps a été brûlé au second degré. La mère, âgée de 22 ans et originaire du Val-de-Marne, a également reconnu avoir mordu son enfant. Les traces sont très profondes, note le médecin légiste.

Le corps de la petite Angèle porte aussi des traces de coups à plusieurs endroits et on lui a tellement tiré les cheveux qu’ils ont été arrachés. Les violences sont reconnus par la mère et son compagnon, qui les justifient par la « turbulence et les désobéissances multiples » de l’enfant.

D’après le rapport d’autopsie, la mort de la fillette remonte à dimanche. Sa mère reconnait l’avoir étranglée, mais elle a expliqué aux enquêteurs ne pas avoir voulu la tuer. Une information judiciaire pour meurtre sur mineure a été ouverte.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ quatre = neuf









Connexion