A La Une » Justice » Morbihan : il tue son codétenu qui ronflait trop fort

Justice



Morbihan : il tue son codétenu qui ronflait trop fort

vendredi 19 septembre 2014 à 9 h 36 min | Aucune réaction

Mickaël Tosten, 42 ans, a été condamné mercredi à dix ans de réclusion pour avoir étranglé son codétenu en avril 2010 à la maison d’arrêt de Vannes, dans le Morbihan.

L’accusé avait tué Eugène Dubois, un sans domicile fixe de 26 ans, parce que celui-ci ronflait trop fort dans leur cellule. Durant le procès, qui se tenait aux assises, Mickaël Tosten a pourtant nié toute violence sur son codétenu.

Le mercredi 21 avril 2010 peu avant minuit, Eugène Dubois avait été découvert inanimé dans son lit, tandis que l’accusé dormait. Au départ, les enquêteurs avaient pensé à un suicide par absorption de médicaments. Mais la victime présentait des traces de strangulation.

Mickaël Tosten s’était plaint plusieurs fois que son codétenu ronflait trop fort. Mais il a assuré qu’il s’entendait bien avec celui-ci. Pour l’expert psychiatre venu à la barre, l’accusé ne présente aucuns troubles psychiques, le rendant ainsi accessible à une sanction.

Condamné plusieurs fois pour des faits de conduite en état d’alcoolémie, de vols et de violences, Tosten purgeait en 2010 une peine d’un an de prison pour avoir menacé son ex-compagne.

Reconnu coupable d’homicide volontaire, il a été condamné à dix années de réclusion criminelle.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = huit









Connexion