A La Une » Faits Divers » Disparition » Evadé de Novillars : le fugitif est rentré à l’hôpital

Disparition



Evadé de Novillars : le fugitif est rentré à l’hôpital

lundi 1 septembre 2014 à 11 h 29 min | Aucune réaction

J., le dangereux meurtrier atteint de schizophrénie aiguë qui s’était évadé du centre psychiatrique de Novillars, est rentré hier de son plein gré.

Etant visé par un mandat d’arrêt international, le fugitif a réintégré l’hôpital psychiatrique ce dimanche par ses propres moyens. Les gendarmes ont été alertés par la gare de Belfort où il a acheté un billet, mais ils ne sont pas intervenus.

Après avoir été pris en charge par un médecin du centre hospitalier de Novillars (Doubs), J. a été entendu par les enquêteurs puis placé à l’isolement pour la nuit.

Mercredi dernier, il s’était enfui du centre avec sa carte bancaire et avait placé sa guitare sous les draps pour tromper la vigilance des surveillants. Les gendarmes avaient localisé le fuyard aux Pays-Bas et le suivaient à la trace grâce à ses retraits d’argent.

La direction de l’hôpital a déclaré n’avoir enregistré aucun dysfonctionnement dans la surveillance du malade, puisque des rondes ont été effectuées chaque heure selon un protocole bien précis.

Condamné pour le viol de son ex-compagne, cet anglais de 52 ans avait été incarcéré à la prison de Bonneville où il avait tué son codétenu avec une presse métallique. Il avait été déclaré pénalement irresponsable et hospitalisé d’office en psychiatrie.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + = onze









Connexion