A La Une » Faits Divers » Meurtre » Draveil : le suspect avoue avoir tué ses voisins trop bruyants

Meurtre



Draveil : le suspect avoue avoir tué ses voisins trop bruyants

vendredi 29 août 2014 à 17 h 07 min | Aucune réaction

Un chauffeur-livreur, soupçonné d’être l’auteur de la tuerie de Draveil, a été interpellé puis placé en garde à vue ce jeudi matin.

Cet homme de 36 ans, célibataire et sans enfant, a reconnu avoir poignardé à mort ses voisins parce qu’ils faisaient trop de bruit. Les trois cadavres ont été retrouvés dans la chambre d’un hôtel situé au-dessus du Palace, à Draveil (Essonne).

Jeudi matin, trois homme âgés de 37, 40 et 41 ans ont été retrouvés morts poignardés dans un hôtel social situé au 310 boulevard Henri Barbusse, juste au-dessus de la brasserie Le Palace, un établissement qui loue des chambres meublées au mois au personnes en difficulté.

Les trois corps baignaient dans leur sang et présentaient plusieurs plaies à l’arme blanche au thorax ou dans le dos. C’est un locataire de l’hôtel qui a alerté les secours vers 6 heures du matin. Les victimes étaient toutes fortement alcoolisées et connues des services judiciaires et psychiatriques.

Le suspect a été interpellé jeudi matin à son retour à l’hôtel, après sa nuit de travail. Il a expliqué que la veille au soir, il n’avait pas supporté le bruit de ses voisins de chambre.

Excédé, il est allé les voir une dernière fois vers deux heures du matin et les a poignardés avant de partir travailler. Il s’est ensuite débarrassé de l’arme. Le meurtrier présumé sera déféré au parquet ce samedi.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + = quatorze









Connexion