A La Une » Faits Divers » Disparition » Agde : deux petites fugueuses recherchées par la police

Disparition



Agde : deux petites fugueuses recherchées par la police

jeudi 21 août 2014 à 8 h 32 min | Aucune réaction

Ysatis et Cassandra, deux fillettes de 11 et 10 ans, sont activement recherchées par la police après avoir fugué du centre éducatif privé du sacré-cœur, à Agde (Hérault).

Les deux petites filles sont parties du domaine de Baldy ce lundi. Elles ont ensuite été vues mardi chez un membre de la famille, puis aperçues mercredi en gare d’Agde. Depuis, leurs parents sont sans nouvelle. Un appel à témoins est lancé.

L’une des enfants ayant déjà fugué à plusieurs reprises, les enquêteurs sont persuadés qu’il ne s’agit pas d’un enlèvement. Mais cela reste une disparition inquiétante. C’est pourquoi les policiers du commissariat d’Agde ont lancé ce mercredi soir un avis de recherche.

Cassandra (photo de droite) a 10 ans et demi et mesure 1,40 m. Elle est mince, a les cheveux châtains mi-longs et les yeux marron. Lundi, elle portait un pantalon rose fluo et un tee-shirt blanc et rose. Elle a également plusieurs bracelets de couleurs au poignet droit.

Ysatis, 11 ans, mesure la même taille. Elle a les cheveux blonds et les yeux marron, avec un léger strabisme. Elle était vêtue d’un legging noir et d’un tee-shirt rose avec un ours.

Les enfants placés dans ce centre d’accueil en milieu ouvert « fuguent tellement souvent que plus personne ne semble s’inquiéter » souligne Henri Bec, vice-procureur de Béziers.

Si vous avez croisé ces deux petites filles, vous pouvez contacter le commissariat d’Agde au 04.67.01.02.00

Mise à jour 10h34 : les deux fillettes ont été retrouvées ce jeudi matin, saines et sauves.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ quatre = onze









Connexion