A La Une » Faits Divers » Viol » Violée à Perpignan : la jeune Lola a tout inventé !

Viol



Violée à Perpignan : la jeune Lola a tout inventé !

jeudi 17 juillet 2014 à 13 h 19 min | Aucune réaction

Lola a menti ! La femme de 25 ans qui affirme avoir été agressée puis violée en plein jour le 25 juin sur le boulevard Kennedy, a été placée en garde à vue ce mercredi au commissariat de Perpignan.

Les enquêteurs, éveillés par des soupçons, ont tenu à réinterroger la présumée victime sur les circonstances exactes du crime. Ils ont, au cours de leurs investigations, relevé plusieurs incohérences dans ses déclarations.

Quelques jours après son agression, Lola avait affirmé que des témoins étaient passés au moment des faits, sans lui porter secours ni même alerter la police. Mais malgré les multiples auditions et l’appel à témoins lancé par la victime, les policiers n’auraient retrouvé aucune de ces personnes.

La jeune femme aurait donc inventé toute son histoire. Elle a sciemment menti depuis le début. Aux policiers, aux journalistes, et à tous ceux qui l’ont soutenu. Malgré ses propos incohérents, en garde à vue, elle a continué de maintenir ses déclarations. Ce n’est qu’après avoir rencontré son avocat, Maître Etienne Nicolau, qu’elle a craqué et fini par reconnaître le mensonge.

Quand Lola avait 12 ans, « elle a été violée et personne ne l’a cru. Il semble que tout à coup, sur une personne qui était fragile, le passé a ressurgi » a expliqué son avocat. Elle aurait bien eu un rapport sexuel le 25 juin, juste avant d’appeler la police. C’est ce qui aurait été l’événement déclencheur de toute cette histoire.

Malgré tout, Lola ne sera pas poursuivie pour dénonciation d’un crime imaginaire, car les expertises psychiatriques ont révélé que son discernement était aboli au moment où elle a dénoncé les faits. « Elle n’était pas consciente de ce qu’elle disait », affirme son avocat.

Reste que la jeune femme devra répondre d’outrage à personne dépositaire de l’autorité publique pour avoir insulté des policiers au cours d’une audition. Pour cela, elle comparaîtra le 5 août prochain devant le tribunal de Perpignan.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + = onze









Connexion