A La Une » Faits Divers » Meurtre » Villers-lès-Nancy : un cadavre calciné découvert en forêt de Haye

Meurtre



Villers-lès-Nancy : un cadavre calciné découvert en forêt de Haye

mercredi 16 juillet 2014 à 12 h 52 min | Aucune réaction

Des ossements et un crâne humain partiellement calcinés ont été trouvés ce lundi matin dans les bois du massif de Haye, près de Villers-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle).

C’est un promeneur qui a fait la macabre découverte au bord d’un sentier de randonnée. Ce corps calciné pourrait être celui de Julie, l’infirmière de 34 ans disparue depuis fin juin et dont le compagnon a été écroué pour meurtre.

Le cadavre gisait au milieu de cendres froides en forêt de Haye, près de Villers. Les premières constatations ont pu établir qu’il s’agissait d’une femme. Les restes humains ont ensuite été emmenés à l’Institut médicolégal de Nancy et doivent être autopsiés dans les prochains jours. Des analyses d’ADN sont prévues.

D’après les enquêteurs du SRPJ, de nombreux éléments laissent à penser qu’il s’agit du corps de Julie, cette jeune maman mystérieusement disparue à Nancy dans la nuit du 28 au 29 juin dernier. Cette disparition inquiétante avait été signalée par ses proches alors que l’infirmière n’était pas venue récupérer sa fille de 4 ans.

Du sang lessivé avait été découvert dans la salle de bain du couple, au sous-sol de l’appartement et dans la voiture du compagnon. Ce dernier, agent d’assurance de 36 ans, a d’ailleurs été mis en examen pour homicide volontaire par concubin.

Incarcéré à la maison d’arrêt de Nancy-Maxéville, le suspect a toujours nié avoir tué sa compagne, expliquant que le dimanche 29 juin, il se serait réveillé vers midi et aurait constaté que Julie avait disparu de chez eux.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + neuf =









Connexion