A La Une » Faits Divers » Meurtre » Triple meurtre au Perreux-sur-Marne : le suspect en garde à vue

Meurtre



Triple meurtre au Perreux-sur-Marne : le suspect en garde à vue

mardi 22 juillet 2014 à 10 h 53 min | Aucune réaction

L’individu soupçonné d’avoir égorgé sa femme enceinte et ses deux jeunes enfants vendredi au Perreux-sur-Marne s’est rendu à la police lundi soir à Forbach, en Moselle.

Le suspect, un moldave de 37 ans, a été placé en garde à vue. Les policiers de la brigade criminelle sont venus le chercher dans la nuit à Forbach, pour qu’il soit ramené au siège de la police judiciaire du 36 quai des orfèvres, à Paris.

Tunde, une roumaine de 36 ans, et ses deux enfants, âgés de 5 ans et un an et demi, ont été retrouvés morts égorgés vendredi dernier dans une habitation du Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne). Tous ont été violemment poignardés à l’arme blanche. La mère de famille était enceinte de 7 mois.

C’est son beau-frère, vivant avec son épouse dans le même logement, qui a découvert les corps ensanglantés vendredi soir en rentrant du travail. Trouvant porte close et pensant que son frère n’était pas encore rentré, il est d’abord allé dîner chez des amis.

Puis s’inquiétant de plus en plus, vers 23h30, il est passé par une trappe sur le toit pour ensuite pénétrer dans l’appartement. C’est là qu’il a découvert le carnage. Trois cadavres gisaient à terre. La jeune maman et ses petits ont été tués à coups de couteau dans la gorge. L’arme ayant servie au massacre a été retrouvée sur la scène de crime.

Vendredi matin, le père de famille, qui travaillait dans la maintenance d’ascenseurs, ne s’était pas présenté au travail et restait injoignable au téléphone. Considéré comme principal suspect dans ce drame familial, il était activement recherché.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + quatre =









Connexion