A La Une » Faits Divers » Disparition » Paris : un petit garçon de 3 ans enlevé en plein jour

Disparition



Paris : un petit garçon de 3 ans enlevé en plein jour

vendredi 11 juillet 2014 à 18 h 03 min | Aucune réaction

Le petit Andreas, fils d’une Française d’origine polonaise, a été enlevé par son père biologique mardi après-midi en plein coeur de Paris.

Gilberto Galvez Sevilla, le père de cet enfant de 3 ans, est accusé d’enlèvement par ascendant. Ce mexicain de 44 ans est inscrit au Fichier des personnes recherchées et sa photo a été diffusée dans l’ensemble des pays de l’espace Schengen.

Tout a commencé il y a un peu plus de trois ans. Lorsqu’Ania, la maman, a accouché aux Etats-Unis en janvier 2011, Gilberto Galvez a disparu depuis plusieurs mois. L’homme, décrit par ses proches comme un consommateur régulier de stupéfiants, n’a donc pas reconnu l’enfant. Quatre mois après la naissance d’Andreas, la jeune femme a décidé de regagner Paris.

Mais en octobre 2013, le père de l’enfant a déposé plainte devant un tribunal du Texas pour demander la garde de son fils. La justice française a rejeté cette requête et a donné raison à Ania qui a obtenu la garde exclusive de son enfant. Ensuite, un juge des affaires familiales a confirmé la décision, accordant cependant des droits de visite « encadrés » au père.

Mardi après-midi, le père d’Andreas a profité de cette occasion pour se volatiliser avec son fils. Alors qu’il gagnait son hôtel avec l’enfant, il a faussé compagnie aux deux connaissances d’Ania qui étaient chargées de s’assurer que le père ne concrétise pas ses menaces d’enlèvement. Il s’est enfuit par les escaliers de service.

Ania a porté plainte auprès de la brigade des mineurs de Paris. Depuis trois jours, des photos du petit Andreas sont diffusées dans tous les aéroports européens, dans l’espoir qu’il ne gagne pas le Mexique.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + six =









Connexion