A La Une » Société » Leonarda : son père veut revenir pour faire payer la France !

Société



Leonarda : son père veut revenir pour faire payer la France !

mercredi 9 juillet 2014 à 8 h 30 min | Aucune réaction

Nouvelles provocations de Resat Dibrani, le père de Leonarda. Cette fois, il affirme que son épouse, enceinte de 8 mois et demi, va accoucher à l’hôpital de Pontarlier.

Il annonce qu’une fois présent sur le territoire, il va régler ses comptes avec la France : « On va leur montrer à Hollande et à Valls qui est le chef ! » a-t-il fanfaronné.  « Nous allons aller à la Cour de Strasbourg pour demander des dommages et intérêts ».

Resat Dibrani, le père de la petite collégienne kosovar expulsée avec sa famille en octobre 2013, n’en démord pas. Il a la rage et compte nous faire payer le simple fait d’avoir appliqué la loi comme il se doit. Après avoir obtenu des papiers croates sous de faux noms, lui et sa famille s’apprêtent à revenir en France. Déjà parents de six enfants, c’est donc avec un septième bambin qu’ils veulent nous faire chanter… ils ne reculent devant rien !

Leonarda, sa mère Xhemila et trois de ses frères se trouvent actuellement en Croatie, pays membre de l’Union européenne. Munis de titres de voyage fournis par l’ambassade de Croatie à Pristina, la jeune collégienne rom et sa famille séjournent depuis jeudi chez le frère de Resat Dibrani, à Sisak.

« Lundi, ils auront les passeports, jubile le père. Et dans une semaine, quinze jours, on partira, toute la famille ensemble ! Comme ça, ma femme, enceinte de huit mois et demi, accouchera à l’hôpital de Pontarlier ». « Ah, le préfet du Doubs, il va être bien dans la merde ! » rajoute-il un brin sûr de lui.

Des « provocations insupportables » pour Annie Génevard, la députée UMP de la cinquième circonscription du Doubs. « Ce monsieur exprime la conception qu’il a de la France, qui est là pour payer. Si demain il parvenait à revenir avec sa famille, ce serait une faillite du système dont nous réclamons la réforme. Il nous faut être beaucoup plus rigoureux sur l’aide médicale d’Etat. Ce type de situation crée un appel d’air pour l’immigration et engendre de la haine […] Si les règles actuelles permettent de changer de nationalité au gré de ses besoins, alors il faut réformer Schengen ! »

Reste que si la Croatie délivre des papiers d’identité sous un nouveau nom aux membres de la famille Dibrani (et Resat Dibrani assure que c’est déjà fait), celle-ci deviendrait alors ressortissante européenne et pourrait s’installer chez nous.

Quand nous serons là, « nous allons aller à la Cour de Strasbourg (la Cour européenne des droits de l’homme) pour demander des dommages et intérêts. La France, maintenant, on va la faire payer ! » a-t-il claironné dans les médias.


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + = quinze









Connexion