A La Une » Faits Divers » Incendie » Incendie aux portes de Narbonne : l’A9 coupée et les routes saturées

Incendie



Incendie aux portes de Narbonne : l’A9 coupée et les routes saturées

jeudi 31 juillet 2014 à 9 h 02 min | Aucune réaction

Des milliers d’automobilistes, pris au piège devant un gigantesque incendie de forêt, ont vécu ce mercredi un véritable calvaire dans le département de l’Aude.

Le feu, dont l’origine reste inconnue, s’est déclaré dans les broussailles vers midi sur les hauteurs de Peyriac-de-Mer, au sud de Narbonne. Attisé par un vent violent, l’incendie s’est ensuite propagé vers la mer, en direction de Prat-de-Cest.

Par mesure de précaution et pour éviter tout risque d’accident lié au manque de visibilité, les autorités et la société Vinci, gestionnaire de l’autoroute, ont alors pris la décision de couper la circulation sur l’A9 entre Narbonne et Sigean.

Durant plus de cinq heures, des dizaines de milliers d’automobilistes et de chauffeurs routiers, français et européens, se sont ainsi retrouvés bloqués sur l’autoroute ainsi que sur l’ensemble du réseau secondaire. Une véritable pagaille a vu le jour au niveau des déviations et des kilomètres de bouchons se sont rapidement formés aux portes de Narbonne, jusqu’à Béziers.

Vers 17 heures, le bouchon atteignait 17 km en amont du sinistre, dans le sens nord-sud, et au moins 13 km dans l’autre sens. Plus de 100 kilomètres de ralentissement ont été enregistrés sur les petites départementales, notamment entre Thézan et Durban-Corbières, dans l’arrière-pays. Il ne fallait pas moins de 4 heures pour faire 20 kilomètres sur les routes sinueuses de la montagne.

Le département en état d’alerte

Pour tenter de désengorger le flux des voitures coincées sur l’autoroute A9, la préfecture de l’Aude a enfin pris la décision de démonter les glissières de sécurité vers 17h30, ouvrant ainsi un corridor sur le terre-plein central pour permettre aux automobilistes de faire demi-tour vers Narbonne ou Sigean.

Saturée, la ville de Narbonne a enregistré d’énormes embouteillages durant plusieurs heures. Pour faire face à la situation, la ville a mise en place une cellule de crise. Le parc des expositions a été ouvert au public pour leur permettre de se rafraîchir et de stationner sur le parking. Des solutions d’hébergement ont été proposées aux vacanciers prisonniers.

Par ailleurs, sur ordre du préfet, ERDF a dû couper deux lignes électriques qui alimentent Port-La Nouvelle et Peyriac-de-Mer. Près de 5.000 foyers ont ainsi été privés d’électricité.

D’importants moyens ont été engagés, notamment 4 canadairs, 2 trackers et 1 Dash. Plus de 40 véhicules et environ 300 pompiers de l’Aude, des Pyrénées-Orientales et de l’Hérault ont été mobilisés. Plus de 500 hectares de garrigue sont partis en fumée. L’autoroute a finalement été rouverte à 19 heures.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ trois = quatre









Connexion