A La Une » Justice » Pau : un an ferme pour avoir coursé ses amies avec une hache

Justice



Pau : un an ferme pour avoir coursé ses amies avec une hache

mardi 27 mai 2014 à 18 h 55 min | Aucune réaction

Un repris de justice très violent a été condamné ce lundi à un an de prison ferme pour avoir pourchassé 3 jeunes femmes avec une hachette en avril dernier au centre-ville de Pau.

Cet individu de 34 ans, déjà condamné à huit reprises pour des actes de violences, avait 2,6 grammes d’alcool par litre de sang lorsqu’il a agressé sa compagne, la sœur de cette dernière et l’une de ses amies.

Le samedi 19 avril, ce maçon s’était mis à insulter et à frapper la mère de ses enfants dans leur appartement de la rue Lespy. Il avait ensuite distribué des coups à ses amies qui tentaient de s’interposer. Puis vers 2 heures du matin, complétement ivre et armé d’une hache, il avait poursuivi les trois femmes dans le quartier du Triangle.

Après avoir été désarmé puis maîtrisé un cours instant par un passant, le forcené avait molesté les trois jeunes filles. Il avait finalement été interpellé en pleine rue par la police et placé en cellule de dégrisement.

Le prévenu, qui souffre de problème d’alcool depuis l’âge de 15 ans, affirme ne se souvenir de rien. Selon son avocate, le Baclofèneune molécule psychotrope utilisé dans le traitement de l’alcoolisme, aurait altéré son discernement au moment des faits. Son client est prêt à suivre une cure, indique-t-elle.

Étant déjà sous le coup d’une peine de 2 mois prison avec sursis et mise à l’épreuve, le tribunal l’a condamné à dix mois supplémentaires. Il devra en outre verser 1.500 euros de dommages aux parties civiles. L’homme sera également jugé lundi prochain pour des violences commises sur des policiers.


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = douze









Connexion