A La Une » Faits Divers » Disparition » Laurent Journiac retrouvé mort dans le coffre de sa voiture

Disparition



Laurent Journiac retrouvé mort dans le coffre de sa voiture

mardi 6 mai 2014 à 8 h 12 min | Aucune réaction

Le corps de Laurent Journiac, un homme de 45 ans résidant à Gerzat disparu depuis le 11 avril dernier, a été retrouvé ce lundi dans sa voiture à Clermont-Ferrand.

Son véhicule avait été retrouvé dimanche stationné sur la place des Bughes à Clermont-Ferrand. Il avait été ramené au commissariat, et c’est en inspectant le coffre de la voiture le lendemain que les policiers ont découvert le cadavre nu.

Laurent Journiac, père de deux enfants, avait passé la soirée du vendredi 11 avril chez une amie dans le quartier des Hauts-de-Chanturgue, à Clermont-Ferrand. Vers minuit, après avoir regardé un match à la télé, il était parti au volant de sa voiture, expliquant qu’il allait rejoindre « des amis », sans toutefois donner plus de détails.

Le lundi suivant, il ne s’était pas présenté à son travail. Son portable était coupé et il n’avait plus donné aucun signe de vie. Les policiers, alertés par sa famille, avait ouvert une enquête pour disparition inquiétante.

Après la découverte de son corps dénudé ce lundi, l’affaire connait donc un triste épilogue. Aucune piste n’est pour le moment privilégiée. Une autopsie doit être pratiquée ce mardi pour déterminer les causes du décès.

Une enquête pour meurtre

Mise à jour 18h58 : L’autopsie n’a pas apporté d’éléments « probants », mais d’autres examens vont être réalisés. Le parquet a toutefois ouvert une information judiciaire pour homicide volontaire.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + un =









Connexion