A La Une » Faits Divers » Meurtre » Jeune homme tué à Saint-Lys : le meurtrier présumé incarcéré

Meurtre



Jeune homme tué à Saint-Lys : le meurtrier présumé incarcéré

lundi 19 mai 2014 à 10 h 52 min | Aucune réaction

Grégory Le M. a été mis en examen puis écroué pour le meurtre de Christophe Cappellari, tué à coups de couteau ce week-end dans un bar du centre-ville de Saint-Lys, en Haute-Garonne.

Le suspect, déjà condamné dans plusieurs affaires de stupéfiants et de violences, a fait valoir son droit au silence devant le juge d’instruction. Inculpé de meurtre et tentative de meurtre, il a été placé en détention préventive.

Le drame s’est déroulé dans la nuit de vendredi à samedi vers 3h30 du matin lors d’une soirée organisée par Marina, la gérante du bar Le Millénium, situé près de l’église de Saint-Lys. Elle fêtait le récent contrat de vente de son établissement.

D’après les débuts de l’enquête, Grégory serait passé derrière le comptoir pour prendre une bouteille d’alcool. Expulsé par Christophe Cappellari, le compagnon de Marina, il serait alors parti chercher un couteau de cuisine chez les amis qui le logeait à Saint-Lys, puis serait revenu au Millénium pour se venger.

Lynché par les invités

Il a d’abord frappé le père de Marina, au niveau de l’épaule, avant de poignarder Christophe à trois reprises, dont un coup mortel au niveau du coeur. Le jeune homme de 28 ans est décédé sur place. Dans la bagarre, une dizaine de clients sont tombés sur l’agresseur et l’ont passé à tabac. Cherchant à s’enfuir, il a été rattrapé par les invités qui ont continué à le tabasser dans la rue.

A l’arrivée des secours, l’homme de 33 ans a profité de la confusion pour prendre la fuite et aller se cacher dans l’appartement de ses amis. Les gendarmes l’ont interpellé vers 8 heures du matin alors qu’il tentait de rentrer à pieds sur Toulouse. Déféré dimanche soir au parquet, il a ensuite été écroué.

Deux femmes accusées de complicité

Une femme, accusée d’avoir nettoyé l’arme du crime avec de la javel, a été placée sous contrôle judiciaire. La petite amie de Grégory, soupçonnée d’avoir nettoyé l’appartement où le suspect s’était réfugié, a également été placée sous contrôle et laissée libre.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = neuf









Connexion