A La Une » Faits Divers » Meurtre » Homme assassiné à Pietralba : l’ancien gendarme mis en examen

Meurtre



Homme assassiné à Pietralba : l’ancien gendarme mis en examen

mardi 13 mai 2014 à 12 h 02 min | Aucune réaction

Dominique Escot, un gendarme à la retraite âgé de 50 ans, a été inculpé pour le meurtre de Dominique Richard, abattu à coups de fusil de chasse samedi dans le quartier de Pietralba, à Ajaccio.

Déféré ce lundi au parquet d’Ajaccio, Dominique Escot a reconnu avoir tué le nouveau compagnon de sa femme. Après son passage devant le juge des libertés et de la détention, il a été incarcéré.

Les faits se sont produits samedi vers 17h30 dans un appartement situé avenue du Mont-Thabor, sur les hauteurs de Pietralba. Dominique Richard, technicien à la sécurité civile d’Ajaccio et père de deux adolescents, a été abattu à coups de fusil par l’ex-mari de sa compagne, en instance de divorce depuis janvier. Âgée de 54 ans, la victime a succombé à ses blessures.

Contrairement à ce qui a été dit auparavant, aucune altercation n’a eu lieu. Dominique Escot, également père de famille, s’est présenté au domicile du couple sans prononcer un mot, puis il a ouvert le feu froidement à trois reprises.

Le tireur a ensuite été interpellé sur les lieux du crime sans opposer de résistance. Il a été mis en examen pour homicide volontaire avec préméditation (assassinat) et écroué. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

L’avocat du prévenu parle de drame passionnel, évoquant un contexte de séparation douloureuse. Concernant la préméditation, la suite de l’instruction devrait apporter des éléments de réponse.

La victime et le suspect, tous deux anciens gendarmes, se connaissaient de longue date. C’est par pur hasard qu’ils se seraient retrouvés en Corse.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ huit = seize









Connexion