A La Une » Faits Divers » Meurtre » Femme égorgée dans un parc à Trégueux : le schizophrène sera poursuivi

Meurtre



Femme égorgée dans un parc à Trégueux : le schizophrène sera poursuivi

jeudi 29 mai 2014 à 9 h 57 min | Aucune réaction

L’homme de 40 ans, soupçonné d’avoir assassiné son ex-amie le 15 mai dernier dans un parc de Trégueux, a été présenté à un juge d’instruction et mis en examen pour homicide volontaire ce mardi soir.

Interpellé le jour du crime, le schizophrène avait été interné d’office à l’unité pour malades difficiles (UMD) de Plouguernével. C’est dans cet établissement qu’il effectuera donc sa détention provisoire.

La femme de 53 ans, ex-amie du suspect, avait été retrouvée morte égorgée le jeudi 15 mai dans un parc de la Plaine du Verger, au pied de la butte du Pont Léon. C’est un adolescent de 14 ans qui avait découvert le corps ensanglanté aux alentours de 15 heures et qui avait prévenu les secours.

Le meurtrier présumé, souffrant de schizophrénie et déjà connu des services de police, avait été arrêté le soir-même au centre médico-psychologique Benoît-Menni de Saint-Brieuc. Il était suivi dans cet établissement depuis qu’il avait agressé sa mère avec une arme tranchante il y a un an. Pour ces faits, il avait été déclaré pénalement irresponsable.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ cinq = sept









Connexion