A La Une » Faits Divers » Agression » Compiègne : une femme séquestrée, son compagnon enlevé et tabassé

Agression



Compiègne : une femme séquestrée, son compagnon enlevé et tabassé

mardi 13 mai 2014 à 11 h 15 min | Aucune réaction

Un jeune couple a subi d’atroces violences de la part de deux individus cagoulés à leur domicile de Margny-lès-Compiègne, dans le département de l’Oise.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 16 au 17 avril. Après avoir enfermé la femme chez elle, les malfaiteurs ont conduit l’homme en forêt de Compiègne pour le tabasser. Les violences seraient liées à une histoire de grossesse. Les suspects ont été interpellés.

En décembre dernier, un jeune couple s’est séparé. La femme a très vite retrouvé un compagnon, un cousin éloigné de son ex. Elle s’est alors retrouvée enceinte, mais les deux hommes se sont demandés qui était le père. Des tensions ont éclaté entre eux, et le temps a fini par passer.

Jusqu’au 16 avril dernier. Cette nuit-là, vers 2 heures du matin, deux individus s’introduisent au domicile du nouveau couple, à Margny-lès-Compiègne. Il s’agit de l’ancien compagnon et d’un complice. Ils exigent un test de paternité et en profite pour dévaliser l’appartement.

Après avoir séquestrée la jeune femme, ils bandent les yeux à son compagnon puis le conduisent dans leur voiture. Les ravisseurs font une halte à Ressons-sur-Matz et force la victime à retirer de l’argent à un distributeur. Puis ils reprennent la route pour se rendre en forêt de Compiègne.

Là, ils tabassent le jeune homme avec un poing américain et menacent de le tuer s’il ne quitte pas la femme. Grièvement blessé au visage, la victime est abandonnée près de Lacroix-Saint-Ouen et rejoint son domicile à pied.

Les deux suspects, introuvable jusque-là, ont été arrêtés samedi dernier. Déférés au palais de justice de Compiègne, l’ancien concubin, âgé de 21 ans, a été incarcéré. Son complice est placé sous contrôle judiciaire en attendant leur comparution le 17 juin prochain.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + = sept









Connexion