A La Une » Faits Divers » Agression » Bagarre à Mormant-sur-Vernisson : un père et ses deux fils interpellés

Agression



Bagarre à Mormant-sur-Vernisson : un père et ses deux fils interpellés

jeudi 22 mai 2014 à 7 h 35 min | Aucune réaction

Trois membres d’une famille de gens du voyage ont été arrêtés mercredi matin pour des violences en réunion commises la semaine dernière à Mormant-sur-Vernisson, dans le département du Loiret.

Les trois individus, un père de 51 ans et ses deux fils de 18 et 20 ans, ont été interpellés par les gendarmes du PSPG. Plusieurs armes ont été saisies lors de la perquisition. Les suspects sont actuellement en garde à vue.

L’affaire remonte au mercredi 14 mai. Ce soir-là, deux frères, domiciliés à Châlette-sur-Loing et Nogent-sur-Vernisson, se seraient rendus à Mormant pour régler un différend avec cette famille de gens du voyage sédentarisés. Une bagarre aurait alors éclaté entre les frangins et les trois individus. Les premiers ont pris plusieurs coups de poing et ont été menacés avec des armes à feu. Ils ont réussi à prendre la fuite.

Hier matin, vers 6 heures, une trentaine de gendarmes encerclaient la petite maison de Mormant, au lieudit Le Tremble. Interpellés, le père et ses deux fils sont aussitôt placés en garde à vue pour des faits de vols et de violence en réunion.

En perquisitionnant le domicile, les gendarmes ont trouvé plusieurs couteaux, des fusils de chasse ainsi qu’une grenade datant de la Seconde Guerre. Mais ils ont également découvert une moto et une tondeuse volées récemment dans la région.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ un = trois









Connexion