A La Une » People » Violente bagarre à Paris : le chanteur Rohff placé en garde à vue

People



Violente bagarre à Paris : le chanteur Rohff placé en garde à vue

mardi 22 avril 2014 à 8 h 53 min | Aucune réaction

Rohff a été placé en garde à vue ce mardi matin après la violente agression d’un jeune vendeur dans la boutique parisienne Unküt, marque du rappeur Booba.

Lundi, aux alentours de 18 heures, une terrible agression a eu lieu à l’intérieur de la boutique Unküt, au 31 rue de la Ferronnerie, dans le 1er arrondissement de Paris. Le vendeur, employé du rappeur Booba, aurait vu débarquer plusieurs individus qui l’ont roué de coups.

Agée de 19 ans, la victime a été transportée en urgence à l’hôpital Beaujon de Clichy. Le jeune vendeur est toujours ce matin entre la vie et la mort après avoir essuyé de nombreux coups de poings et de pieds au visage. Une véritable expédition punitive menée par une dizaine d’individus.

Cet incident fait suite à des échanges musclés entre Rohff, originaire de Vitry (Val-de-Marne), et son homologue boulonnais Booba sur les réseaux sociaux.

Le premier avait notamment raillé le nouveau clip de Booba « Faut pas me montrer des vidéos comme ça… J’suis obligé d’partager Ahahah des barres, bien vu c’est tout à fait ça », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Booba a d’emblée réagi, dimanche soir, sur le site de partage de photos Instagram : « Il est où le gangster qui règle pas ses comptes sur le net ? Trouves moi à Paname, sale pédale ».

A l’heure actuelle, la police continue d’interroger les témoins, dont un affirme avoir aperçu Rohff parmi les agresseurs. Le rappeur s’est finalement rendu au commissariat cette nuit à 4h30 avec son avocat.

Les enquêteurs s’attachent également à étudier aussi les vidéos issues des caméras de vidéosurveillance de la boutique et du quartier de Châtelet-Les Halles pour tenter d’identifier les agresseurs.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + = douze









Connexion