A La Une » Faits Divers » Suicide » Tours : un repris de justice se tue en fonçant sur le tramway

Suicide



Tours : un repris de justice se tue en fonçant sur le tramway

vendredi 11 avril 2014 à 18 h 31 min | Aucune réaction

Un ancien médecin de 58 ans, récemment sorti de prison, s’est donné la mort ce vendredi midi en plein centre-ville de Tours en percutant le tram avec sa voiture.

Le suicide de cet ancien détenu s’est produit aux alentours de midi près de la place Jean-Jaurès, en plein coeur de la ville. Le conducteur, qui avait placé un bidon d’essence dans la voiture, a foncé à vive allure sur une rame du tramway.

Sous la violence du choc, la rame du transport en commun a déraillé, faisant 5 blessés légers parmi les passagers. Puis le véhicule du forcené s’est aussitôt embrassé, tuant sur le coup son conducteur, un ancien médecin de Chambray-lès-Tours sorti de prison le 20 mars dernier.

L’individu avait effectué 7 ans de détention pour agression sexuelle par concubin, menaces de mort et violences sur mineur par ascendant. Sa peine avait été assortie de 5 années de suivi socio-judiciaire. Niant fermement les faits qu’on lui reprochait, ses deux demandes de libération conditionnelle lui avait été refusées.

Une vengeance morbide

Jeudi soir, l’ancien docteur, avide de vengeance, avait enlevé son ex-épouse à la sortie de son cabinet médical à Chambray. Le fils de cette dame, inquiet de son absence inhabituelle, avait aussitôt signalé sa disparition aux forces de l’ordre. Une soixantaine de gendarmes avaient alors été mobilisés pour effectuer des recherches sur le secteur de l’enlèvement.

Après avoir été séquestrée toute la nuit dans une forêt, la femme de 53 ans a finalement réussi à s’échapper ce vendredi matin. Légèrement blessée et choquée, elle a été conduite à l’hôpital. Son ex-mari, qui avait toujours clamé son innocence, projetait de la brûler vive avec lui.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + six =









Connexion