A La Une » Faits Divers » Agression » Paris : un vieil homme séquestré et torturé pendant des heures

Agression



Paris : un vieil homme séquestré et torturé pendant des heures

mercredi 2 avril 2014 à 19 h 26 min | Aucune réaction

Un homme de 73 ans a été enfermé et sauvagement tabassé par trois individus en février dernier dans une galerie d’art du 9e arrondissement de Paris.

Les trois hommes, interpellés la semaine dernière, ont fait vivre au retraité une véritable nuit de cauchemar. Il a été frappé, roué de coups et brûlé avec des cigarettes durant cinq heures. Le commanditaire présumé, gérant d’un bar gay, a été écroué.

Le drame remonte au 21 février dernier, dans une galerie photos située dans le 9e arrondissement à Paris. Ce vendredi soir, vers 20 heures, l’ancien marchand d’art, retraité et bénévole âgé de 73 ans, a vu trois individus faire irruption dans la galerie. Parmi eux, un homme avec qui il est en conflit depuis de nombreux mois.

Celui-ci est gérant d’un bar fréquenté par la communauté gay dans le 3e arrondissement de la capitale. Son affaire a été placée en liquidation judiciaire au mois de janvier 2013 et a du fermer ses portes. Ce patron de bar tenait le galeriste, propriétaire des murs de son établissement, pour seul responsable de sa ruine.

Une nuit de violences et de tortures

Les trois individus, décidés a extorqué de l’argent au vieil homme, l’ont donc séquestré une bonne partie de la nuit. Ils l’ont tabassé à tour de rôle, l’ont roué de coups violents, puis infligé des brûlures de cigarettes. Ils ont ensuite enfoncé des aiguilles sous ses ongles et lui ont fait des injections dans la cuisse, lui faisant croire qu’ils étaient en train de lui inoculer le virus du sida.

Comble de l’horreur, les bourreaux ont également fait d’autres injections dans les parties intimes du vieil homme terrorisé.  Pour finir, ils lui ont faire subir plusieurs viols tout en le filmant et le photographiant. Les tortionnaires ont mis fin au calvaire de leur victime bout de 5 longues heures, quand celle-ci a consenti à leur signer une reconnaissance de dettes de 350.000 euros.

Les photos du calvaire affichées sur sa façade

Le retraité a profité d’un moment d’inattention des malfrats pour s’enfuir et se réfugier dans un bar voisin. Il a été hospitalisé, tandis que ses ravisseurs ont pris la fuite en emportant quelques bijoux et des espèces. Une semaine plus tard, le marchand d’art a découvert des photos de son calvaire placardées sur la façade de sa galerie.

Les trois suspects, âgés de 24, 44 et 45 ans, ont été interpellés les mercredis 19 et 26 mars dernier. Les policiers ont retrouvé des photos ainsi que la reconnaissance de dettes chez le commanditaire de cette agression. Tous sont mis en examen pour séquestration, actes de tortures et de barbarie, ainsi que viols et vol.

Le gérant du bar gay, à l’origine de cette expédition punitive sordide, a été écroué à la maison d’arrêt de Fresnes. Ses deux complices ont été placés sous contrôle judiciaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + = cinq









Connexion