A La Une » Faits Divers » Agression » Le Petit-Quevilly : le gang des tortionnaires hors d’état de nuire

Agression



Le Petit-Quevilly : le gang des tortionnaires hors d’état de nuire

mardi 8 avril 2014 à 9 h 49 min | Aucune réaction

Onze jeunes, âgés de 15 à 20 ans, ont été mis en examen pour avoir violenté, rançonné et séquestré des personnes vulnérables pendant près de deux ans au Petit-Quevilly (Seine-Maritime).

Les meneurs de la bande, interpellés la semaine dernière, sont poursuivis pour tentative d’homicide, séquestration, extorsion aggravée et vol avec violence. Six d’entre eux ont été écroués en maison d’arrêt.

Ils sont soupçonnés de s’en être pris à des dizaines de personnes placées sous curatelle entre janvier 2012 et janvier 2014. Les tortionnaires squattaient les appartements des plus démunis qu’ils dépouillaient et brutalisaient avec une rare violence.

Certaines victimes auraient été gavées d’alcool, brûlées avec des cigarettes et tabassées à coups de poing et de pieds. D’autres ont été humiliées à coups de gifles, ont eu les cheveux coupés de force et aspergées d’urine.

Les barbares menaient la terreur dans le quartier depuis bientôt deux ans en frappant certaines personnes à coups de batte de base-ball. C’est la municipalité qui avait donné l’alerte en révélant les faits aux autorités.

L’instruction judiciaire est toujours en cours.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + = onze









Connexion