A La Une » Faits Divers » Meurtre » Grand-mère massacrée à Saint-Etienne : deux frères interpellés

Meurtre



Grand-mère massacrée à Saint-Etienne : deux frères interpellés

jeudi 10 avril 2014 à 7 h 16 min | Aucune réaction

Deux frères ont été arrêtés ce mercredi après le meurtre de Geneviève Rossignol, sauvagement assassinée dans le quartier de Montchovet à Saint-Étienne.

La vieille dame a reçu plus de trente coups de couteau, son chien trois. Les deux fils d’un voisin, âgés d’une trentaine d’années, ont été placés en garde à vue. L’hypothèse d’un coup de folie n’est pas exclue.

Les deux suspects, interpellés au lendemain de cet horrible meurtre, habitent donc dans le même immeuble que la victime, rue du Docteur Eugène Fontanilles. Ils sont actuellement entendus par les enquêteurs et leur logement a été perquisitionné. L’arme du crime n’a cependant pas encore été retrouvée. Des investigations sont toujours en cours.

Geneviève Rossignol a été retrouvée morte mardi soir dans le garage de son immeuble, au quartier des Hauts de Montchovet. La dame de 71 ans gisait dans une mare de sang. Elle a reçu plus de trente coups de couteau. Son chien a été poignardé à trois reprises.

C’est le fils de la victime, inquiet de ne pas arriver à la joindre, qui a découvert les corps mardi soir vers 21h30 en se rendant dans le sous-sol de l’immeuble. Il avait passé la journée à chercher sa mère.

L’acharnement des meurtriers a secoué tout le quartier. La victime était connue et appréciée de ses voisins.

Le parquet de Saint-Etienne a confié l’enquête à la Police judiciaire.

Mise à jour 10 avril à 17h11 : les deux suspects ont été remis en liberté à la mi-journée, après le retour du laboratoire d’éléments techniques. Les prélèvements effectués à leur domicile n’étaient pas des traces de sang. L’enquête se poursuit.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = huit









Connexion